Rechercher
  • Mariam

Il y a lieu de revenir parfois aux bases pour mieux démarrer

Dès notre jeune âge, on nous apprend à lire, à écrire, à compter. On considère cela comme la base de la vie et on ne peut que la partager. Par contre il y a d’autres éléments qui sont des piliers de la vie mais qu’on ne nous apprend malheureusement pas à savoir BIEN MANGER.

Pyramide Alimentaire

Nos papilles gustatives ont une faculté impressionnante d’adaptation mais il y a lieu de les éduquer. Cela prend un certain temps mais le résultat n’est que bénéfique pour notre corps et ce pour le restant de sa vie.


Comment fait notre organisme (en matière d’énergies) pour maintenir nos fonctions vitales et effectuer nos activités au quotidien ?


Notre corps peut facilement être assimiler à une voiture en ce qui concerne son carburant. Une voiture a besoin d’essence pour rouler et notre corps a besoin d’énergie pour vivre et effectuer les tâches du quotidien. Cette énergie se mesure en calories.

Notre consommation d’énergie répond à deux besoins principaux:


1. Le métabolisme de base

C’est la dépense d’énergie minimale au repos pour maintenir les fonctions physiologiques de base de l’organisme un peu comme une voiture à l’arrêt dont le moteur tourne.

Ce métabolisme de base représente entre 60% et 70% de la dépense énergétique totale.

Le métabolisme de base varie énormément d’un individu à l’autre : il dépend de l’âge, du sexe, du poids, de l’activité thyroïdienne, etc.


2. L’activité physique

L’activité physique définit tous les mouvements exercés par les muscles squelettiques (que cette activité soit volontaire ou involontaire). Cela dépend aussi des individus car par exemple pour un sédentaire l’activité physique peut être de « marcher, prendre les transports en commun, monter des escaliers, etc. » et pour un actif à « faire 1h de course, 1h30 de musculation ou une journée de randonnée en montagne » pour les actifs.

Site www.nutriting.com
5 vues0 commentaire